Iaido

Le Iaïdo est un art martial féodal nous venant des samouraïs japonais.

Iaïdo signifie littéralement « la Voie de l’Unité de l’Être ».
Il voit le jour au XXe siècle au Japon lorsque le maniement du sabre devient obsolète.

Il se pratique sous la forme de katas, seul face à un adversaire imaginaire qui n’est autre que la représentation mentale du pratiquant ; le Iaïdo est en effet pratiqué dans le sens d’un développement spirituel et moral.

Les katas sont des formes codifiées et scénarisées en apparence abstraites, mais qui sont en réalité la reproduction de phases de combat contre un ou plusieurs adversaires imaginaires.
Cette pratique se fait par l’apprentissage puis le polissage des formes dans la recherche du juste geste parfait.

Le Iaïdo est le long cheminement d’un combat contre soi-même.

Il existe de nombreux styles de Iaïdo à travers les différentes écoles ou koryu.
Les katas enseignés par les koryu répertorient les gestes et situations courantes de combat. Leur pratique permet un apprentissage conduisant à une fluidité des mouvements et une réponse rapide dans ces situations de combat, bien que le Iaïdo ne soit pas à proprement parler, un sport enseignant les techniques de combat et de défense.

Iaido-sword-drawing[1]

Symbole du pouvoir de l’empire du soleil levant, le katana fait toujours parti des attributs impériaux pour représenter la foudre. C’est dire combien les arts martiaux du sabre sont liés à la mythologie fondatrice du Japon. Le katana est donc non seulement objet de respect, symbole de puissance et de richesse, mais également oeuvre d’art dont la fabrication des différentes parties qui le composent fait appel aux talents des meilleurs artisans attachés à sa réalisation.

Le iaïdoka se servira d’une telle arme et devra apprendre à l’utiliser comme extension de son propre corps.

 


Législation du transport d'un sabre japonais 
Décret no 95-589 du 6 mai 1995 relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions 
A quelle catégorie d'arme appartient un sabre japonais?
Le décret 95-589 précise que les armes blanches, dont font donc partie celles utilisées pour nos disciplines du CNK, appartiennent à la 6è catégorie.
Quelles obligations satisfaire lors de son transport?
Concrètement et simplement, pour tenir compte des obligations du décret 95-589 et ne pas risquer de difficultés avec les forces de l'ordre, il vous est donc conseillé : 
- de vous déplacer avec votre licence CNK.
- de toujours transporter votre sabre dans son étui de protection fermé.