Aikido

Sensei
Morihei Ueshiba (1883-1969)

L’Aïkido est un art martial d’origine japonaise, fondé par Morihei Ueshiba entre 1925 et 1960, sous la forme de self-défense avec des techniques particulières et efficaces, tout en préservant l’intégrité de l’adversaire. C’est le principe de non-violence qui prédomine

Obtenir le désarmement volontaire de l’agresseur est à la fois l’objectif et la méthode de l’Aïkido.
L’aïkidoka (celui qui pratique l’Aïkido) apprend à utiliser la force et l’énergie de son assaillant en la retournant contre ce dernier. Il s’agit de décourager son adversaire et non de le détruire.

Discipline sportive, elle n’intègre pas de notion de compétition.

Sa pratique régulière apporte les bienfaits d’une activité physique mais elle favorise et développe aussi le contact avec l’autre. L’Aïkido se pratique de par ce principe, à tout âge et quel que soit le sexe.

Il se compose de techniques avec armes et à mains nues.      armes[1]

Chacun peut donc tirer profit de cet enseignement car il permet de mieux connaître son corps, renforce le cœur, développe la concentration, l’équilibre et la coordination.

Le pratiquant gagne en souplesse et sensibilité, il tonifie son corps, redresse son dos et améliore sa respiration.

Chacun pourra y trouver ce qu’il recherche : sport, détente, convivialité.

logo-ffaaa